Au moment où William Delannoy casse Main d’oeuvres se tient une exposition à Gennevilliers qui exprime les choix prioritaires qu’ont fait plein de maires de banlieue, depuis des decennies pour la culture et les habitants. Beaucoup de villes communistes mais pas que.
Ça s’appelle Trésors de banlieues : les oeuvres sont dans des containers dans une grande halle, 41 avenue des Grésillons à Gennevilliers.
J’en ressors pleine d’enthousiasme et de motivations. On a besoin de la culture comme de se déplacer, se loger. Main d’oeuvres vivra.

Please follow and like us:
error